Thinkers and Makers : Vis ma vie avec le chef de projet Romain Brachet

L'un des nombreux avantages d’Akkodis est la flexibilité des méthodes de travail, comme en témoignent les collègues avec des familles. Nous avons parlé à l'un de nos chefs de projet français pour savoir comment il concilie vie de famille et carrière, pourquoi il aime travailler avec les autres et ce qu'il fait pour maintenir cet équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

| Sep. 02, 2022
roman

Romain Brachet est chef de projet chez Akkodis en France. Parent célibataire, il est un grand fan de nos modalités de travail flexibles et de notre culture du entraide. Il aime venir travailler pour apprendre de ses collègues et s'amuser aussi.

Pour Romain, le travail d'équipe est primordial. « Nous devons la réussite d’un projet à l’implication de tous ; à l’inverse si un projet échoue, nous échouons tous. Nous avançons tous ensemble. »

 

Qu'est-ce qui t’a d'abord attiré vers Akkodis ?

J'ai rejoint Akkodis il y a quatre ans, au sein du service développement. Nous étions une petite équipe. Je pense que j'étais le deuxième développeur à rejoindre et maintenant nous sommes environ 40 développeurs.

Lorsqu'un ami m'a suggéré le poste, j'ai pensé que c'était une bonne opportunité de travailler avec lui et un nouveau challenge. J'ai commencé comme développeur et actuellement, je suis chef de projet.

 

En tant que collègue avec une famille, quels sont les avantages de travailler avec nous ?

Je suis un père célibataire à plein temps et mon fils a six ans. Nous savons très bien ce que s’occuper d’un enfant signifie. Chez Akkodis, nous écoutons nos employés. On tient à eux : c'est très agréable. Nous savons tous comment nous soutenir en cas de besoin. Et nous avons beaucoup d'activités d’équipe – par exemple, des jeux de société – pour mieux nous connaître.

 

Qu'est-ce qui te plaît dans le fait de venir travailler sur site ?

C'est stimulant parce qu'on apprend énormément au contact des autres. Vous avez la possibilité de grandir au quotidien chaque fois vous interagissez. Soit-tu ris, soit tu apprends.

 

Il est parfois difficile de séparer le travail de sa vie personnelle si tu travailles à la maison. Comment fais-tu?

Que je sois chez moi ou dans un open space, je peux travailler. Quand je suis chez ma copine je me mets dans une pièce à part pour ne pas être dérangé. Nous avons l'avantage d'avoir un travail flexible. Nous avons tous des ordinateurs portables, nous pouvons donc travailler de n'importe où dans le monde. Imaginez être sur la plage, les pieds dans le sable, et travailler en même temps.

 

Nous savons aussi qu’il est crucial d’avoir un bon équilibre vie pro-vie perso…

Il est important de ne pas oublier que vous n'avez qu'une vie et que le personnel passe avant le professionnel. Être à l'aise dans la vie professionnelle, mais c'est la vie personnelle qui doit dicter le rythme.

Si vous n'êtes pas bien dans votre vie personnelle, vous ne pourrez pas être bien dans votre vie-professionnel. Si vous n'êtes pas bien dans votre vie-professionnelle, prenez du recul et respirez profondément : rappelez-vous que ce n'est qu'un travail et que ce n'est pas toute votre vie.

 

Que diriez-vous de l'équilibre travail-vie personnelle chez Akkodis à un candidat qui envisage de rejoindre l'entreprise ?

Nous sommes des ingénieurs, donc nous n'avons pas d'heures de travail fixes. Vous pouvez avoir des jours où vous travaillez de longues heures et des jours où vous pouvez être plus flexible. On ne va pas regarder ce que vous faites si le résultat est bon : ce qui compte c'est que vous répondiez et que vous soyez là quand on a besoin de vous.

On est là pour être une équipe, pour avancer dans la même direction. Que vous soyez chef de projet ou développeur, vous avez un rôle à jouer et l'objectif est que nous réussissions ensemble. Si nous n'y parvenons pas, ce n'est pas la faute d'une seule personne, c'est la faute de l’équipe.

Il y a un réel esprit d'équipe.

 

Qu'aimez-vous faire le plus pendant votre temps libre pour vous détendre ?

Méditez, écoutez de la musique, jouez à des jeux de société ou regardez des séries. Cuisiner me détend aussi. Je cuisine avec mon fils, c'est toujours amusant.

Le week-end, j’aime marcher, découvrir des lieux et partir à l'aventure. C’est une des valeurs que j'ai pu transmettre à mon fils. J'en avais assez d'aller tout le temps au parc et de m'asseoir sur un banc à le regarder jouer. Un jour, je lui ai dit : "Viens, on va se promener chercher un trésor". En forêt, en ville – partout dans le monde !

Concevoir un avenir meilleur, ensemble